The Network
Partners
 
The Network


Le réseau en 2006

La mise en place du réseau d’étude et de conservation des Flamants rose a pris forme en mars 2002 avec la tenue d'un atelier de travail réunissant les premiers collaborateurs autour de cette étude méditerranéenne. Des chercheurs de Turquie (Erciyes University), Espagne (Estación Biológica de Doñana, Reserva Natural de Fuente de Piedra), et Italie (Associazione per il Parco Molentargius Saline, Istituto Nazionale per la Fauna Selvatica) se sont réunis à la Tour du Valat pour discuter de la mise en place d’un réseau de recherche visant à mettre en commun leurs connaissances afin de mieux les valoriser.



Le réseau est devenu opérationnel fin 2002 autour de la gestion concertée d’une base de données commune pour les relectures des flamants bagués en France, Espagne et Italie.

En 2003, nous avons étendu le réseau la Mauritanie où les flamants se reproduisent chaque années dans le Parc National du Banc d'Arguin, et à la Turquie où fut organisé la première opération de baguage des flamants dans le delta du Gediz.

Finalement, le réseau s’est renforcé suite à la tenue d’un second atelier de travail à la suite du 11ième congrès Pan-Africain d’ornithologie en novembre 2004 à Djerba (Tunisie), permettant à des chercheurs libyens, tunisiens, algériens et marocains de rejoindre le réseau.



En 2006, est lancé l’atlas interactif des flamants qui deviendra la plateforme de coordination des activités du réseau flamant.

Nous souhaitons que ce réseau permette de mieux coordonner les études visant à comprendre les mécanismes régissant la dynamique de cette métapopulation afin de mettre en place un programme de conservation cohérent à une échelle pertinente.
top

Partners